16.12.11

Des histoires vraies

Le nez
J'avais quatorze ans et mes grands-parents souhaitaient corriger chez moi certaines imperfections. On allait me refaire le nez, cacher la cicatrice de ma jambe gauche avec un morceau de peau prélevé sur la fesse et accessoirement me recoller les oreilles. J'hésitais, on me rassura : jusqu'au dernier moment j'aurais le choix. Un rendez-vous fut pris avec le docteur F., célèbre chirurgien esthétique. C'est lui qui mit fin à mes incertitudes. Deux jours avant l'opération, il se suicida.


Sophie Calle / Des histoires vraies/ Actes Sud / 2011

no comment, tout est dit ! Sophie Calle a l'art de mélanger réalité et fiction, de faire de son vécu un acte artistique sans oublier d'être drôle ! j'aime !

3 commentaires: