22.10.12

Fourlines

4 jeunes photographes, 24 jours, 9000kms de raod trip.
Les photographes : Gabriele Chiapparini, Andrea Colombo, Anna Morosini, Elena Vaninetti
FourLines polaroid project, un voyage émouvant à travers la Scandinavie.
4 points de vue différents mais tous  inspirés par l'atmosphère et l'horizon à l'infini de Fargo, le film des frères Cohen. Fourlines propose le regard de ces photographes sur la même route, ensembles entre le Danemark, la Suède et la Norvège . 4 lignes parallèles sur le même chemin, empreint de couleurs, de personnalités différentes qui se croisent dans le même temps avec leurs  polaroids et la même passion pour la photo. 
Ce très beau projet réalisé il y a quelques années a été exposé en Italie, au Portugal et le catalogue est encore disponible ici !




17.10.12

fall mood

humeur d'automne chez les Pétroleuses tout en douceur poudrée et en images...
 et pour vous il est comment ce fall 12 ?
Marl Klett via The photobook


harlequin floor by Oyoy

Nishe à la Galerie Sakura

de la douceur pour les papilles version My little fabric

couleurs d'automne via Sweet thing

une chambre john et yoko via April and May

un dressing de rêve (pardon pour l'auteur, je n'ai plus la source)


15.10.12

private chair

sa collection de chaises est à tomber...








14.10.12

fall

regards croisés sur un mot... words to shoot by.
l'automne d'Isabelle et de Brooke ...



10.10.12

studio WM

Studio WM ou Wendy Legro et Maarten Collignon deux designers talentueux basés à Rotterdam. Leurs créations, inspirées par la nature, allient l'esthétique à la fonctionnalité...la preuve en images avec mes coups de coeur : dinning chair, aphis desk, gradient lamp...





8.10.12

sms haïku #1

J'adore quand il écrit ses textos comme des haïkus, j'ai eu envie de les mettre en image.

J'aurais dormi tout le jour !...Il pleut. Il me faut me réveiller. Tu es partie à ton vernissage ?




2.10.12

today is gonna be a good day

une dînette dans l'univers de l'Inventaire, version argentique ....



 canon AE1...


1.10.12

matt wilson

Un univers poétique, qui nous mène dans une sorte de fiction à la limite d'un rêve éveillé. Comme un carnet de voyage des différents pays qu'il parcourt sans à priori, selon l'humeur et les rencontres nous livrant un regard sensible et humaniste. Cette série "untitled 2011" du photographe anglais Matt Wilson m'a touchée tant j'aime le regard qu'il pose sur les gens et leur quotidien, de façon intimiste et poétique, presque cinématographique nous faisant partager une errance dans l'ouest américain hors du temps . Ce travail sera à découvrir lors de Small is infinite, un projet présenté par la galerie les filles du calvaire et la galerie Tagomago  dans le cadre de Small is beautiful , Mois de la Photo à Paris à partir du 7 novembre 2012.